Le GREP, à la rescousse du compositeur

T&T InDesign Trucs et tutosPublished janvier 8, 2011 at 08:04 2 Comments

Le GREP, dans InDesign, c’est un peu comme la palette Aspect dans Illustrator. Un ensemble de fonctions rarement utilisées, mais qui, lorsqu’on les découvre, donnent l’impression d’explorer un nouveau monde…

Prenons un exemple. Vous recevez un long texte avec un grand nombre de sigles et d’acronymes en capitales. Vous aimeriez passer ces mots-là en petites capitales, pour fluidifier la lecture. Mais vous devez également finir la mise en page pour hier matin (hier après-midi, au plus tard). Comment ne changer que les sigles, sans supprimer toutes les autres capitales du texte?

C’est là que le GREP vous sauve :

Dans la boite de dialogue « Rechercher/Remplacer » du menu Edition, cliquez sur l’onglet GREP. Puis cliquez sur le @ à droite de la zone « Rechercher ». Dans le menu contextuel qui apparait, cherchez « Caractères génériques », puis « Lettre capitale quelconque ». Vous souhaitez que seuls les mots en capitales, c’est-à-dire en fait seules les suites de 2 capitales ou plus, se changent en petites capitales. Donc recommencez : « Caractères génériques » > « Capitale quelconque », afin d’avoir une suite de 2 capitales; puis, toujours dans le menu contextuel, allez sur « Répétition » > « Une ou plusieurs fois ».

Dans la zone « Remplacer par », ne mettez rien, pour ne pas changer le texte…

Dans la zone « Remplacer le format », cliquez sur la loupe pour changer les attributs des textes en cause. Cherchez « Formats de caractères de base », et dans la casse, choisissez « Tout en petites capitales Open Type ».

Placez le curseur en début de bloc texte. Dans la zone de dialogue, demander à chercher dans : Article, puis cliquez sur le bouton « Rechercher ». Le premier sigle est sélectionné. Cliquez sur « Remplacer-Rechercher », voyez si tout va bien. Si c’est OK, cliquez sur « Tout remplacer ». Cette méthode m’évite de faire des betises sur tout un document, à l’aveugle, bien que l’annulation soit toujours (et heureusement) possible.

Au fait, pourquoi les petites capitales en Open Type? parce que c’est une fonte réelle, et non la simple réduction d’échelle des capitales. Un texte saisi en capitales et mis en petites capitales « non Open Type » ne serait pas modifié.
Attention, ce truc impose donc de mettre en forme son texte avec une police Open Type, mais qui compose sérieusement avec autre chose aujourd’hui?

Tags: ,

2 Comments to “Le GREP, à la rescousse du compositeur”
  1. Olympe dit :

    Vous venez de me sauver la vie…

  2. didesta dit :

    Content de pouvoir être utile ;-)

Proposez un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire)