Site web marchand pour éditeur

Services webPublished mars 10, 2016 at 15:19 No Comments

Le site web du Bleu du ciel fait peau neuve! Fruit d’un travail en binôme avec Cédric Dubreuil, développeur, et en lien constant avec la maison d’éditions, ce site aura nécessité pas mal d’heures de travail, sur plus d’un an.

Il s’agissait là de migrer le catalogue (livres et affiches) du Bleu du ciel sur une nouvelle plateforme, permettant la mise à jour du fonds par l’éditeur. Ce n’était pas le cas du site précédent, que j’avais conçu en 1999! A l’époque, les CMS* n’existaient pas… Nous avons réalisé ce site avec WordPress, un outil très modulaire, utilisé majoritairement dans le monde entier. Le site est responsive, il s’adapte naturellement aux écrans de tablettes ou téléphones (ce que le mien ne fait que via une extension, moins bien…)
* Content Management System, système de gestion de contenus.

catalogueAprès audit, il a été proposé d’y intégrer une boutique en ligne, de manière à prolonger ce canal de communication web en outil marchand, pour la vente en direct. Une formation de 3 jours a permis à Séverine, l’assistante de l’éditeur Didier Vergnaud, de s’approprier le système pour tenir elle-même le site à jour (catalogue, boutique, infos).

Le Bleu du ciel créant également des événements littéraires (lectures, rencontres, performances), le site offre une partie podcast audio-vidéo, une rubrique « atelier », qui rend compte des travaux en cours, et un blog pour les infos générales. Une lettre d’infos automatisée est prévue pour compléter le panel.

Pour la partie « accroche visuelle », j’ai créé un diaporama (slider) en page d’accueil, qui reprend les codes du marketing en les détournant. Une sorte de clin d’œil à ce que proposait « l’affiche de poésie » il y a plus de 20 ans, sur les panneaux publicitaires de Bordeaux, lorsque j’ai démarré ma collaboration avec Didier Vergnaud.
De son côté, l’éditeur utilise Twitter, relayé en page d’accueil, pour délivrer quelques aphorismes à ses lecteurs (à moins que ce ne soit des messages codés?).

Quels que soient les outils, nouveaux médias, nouveaux usages, il y aura toujours des interstices dans lesquels pourra se glisser avec malice la poésie contemporaine… Et ça, c’est plutôt rassurant, non?

Tags: , , ,

Proposez un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire)