Interviews d’entreprises

Services Print Services webPublished mai 1, 2018 at 00:50 No Comments

couverture du magazine THEMAG N° 23

Pour le magazine de la société DALIM Software GmbH, j’ai récemment interviewé 6 entreprises françaises, de la PME au grand groupe industriel, sur leur utilisation d’ES, la plateforme de gestion de projet proposée par DALIM.
La solution DALIM ES permet à une marque de gérer son patrimoine numérique de communication, tout en pilotant ses flux de production (principalement éditoriaux ou packaging).

Ce qui se joue là est la différence entre les DATA (les données) et les ASSETS (les ressources ou « actifs », au sens patrimonial), ces derniers étant des données avec de l’intelligence embarquée, au service d’une stratégie d’entreprise. Cette valeur ajoutée par les « métadonnées » enrichit donc les DATA que l’entreprise produit et permet de les tracer, d’en mesurer les performances par des statistiques (KPI, Key Performance Indicators), mais aussi de les rediriger et les transformer plusieurs fois en produits divers.

Donc la numérisation transforme les contenus en data, les métadonnées les valorisent en assets, puis les flux fructifient ces assets en les convertissant en multiples produits. Mais une dévalorisation d’assets est toujours possible, par un traitement inapproprié des métadonnées, du fait d’un algorithme ou d’un flux mal développé. Par exemple, vous venez d’acheter un produit sur une plateforme de vente en ligne, et ce site vous propose ensuite automatiquement le même produit, mais sous d’autres marques (pour le cas où vous les collectionneriez, sans doute? ;-). D’où l’enjeu d’une plateforme de gestion de projets (ou de patrimoine d’entreprise) performante : meilleure intelligence partagée, meilleure traçabilité, pour toujours mieux affiner la pertinence des propositions commerciales. Ce qui fait la différence, c’est encore l’humain…
Après le Big Data, vivement le Big Asset !

La transformation digitale, dont on parle tant aujourd’hui, c’est donc pour une entreprise à la fois la maîtrise globale de ses ressources numériques (DAM, Digital Asset Management) mais aussi, entre autres par sa capacité d’analyse des KPI, le fait de pouvoir améliorer son métier, son offre produits ou sa stratégie marketing/com, plus rapidement et avec davantage de précision.

L’exemple de MPO, leader de la gravure industrielle de CD/DVD ou de Key Graphic, ex-photograveur, qui en quelques années vont changer de métier ou le redéfinir avec une grande clairvoyance, est assez éloquent.

La faculté d’adaptation de Media Participations (1er éditeur européen de bande dessinée et 3e éditeur français, devant Gallimard), au fur et à mesure de sa croissance sur le marché mondial, et la diversité de ses propositions commerciales, notamment numériques, liées à la créativité de ses flux de production, est un témoignage également impressionnant (CA: 355M€, 1000 employés).

On comprend alors mieux pourquoi le géant de l’industrie agroalimentaire française, Fleury Michon (CA: 717M€, 3800 employés), vient récemment d’acquérir la solution DALIM ES, pour piloter son flux de validation packaging au niveau mondial (1 million de produits/jour).

Vous pouvez lire ces 6 interviews dans le magazine en ligne N° 23 de DALIM Software.

Fleury Michon, pages 8 à 15, ou télécharger ici en PDF
Exaprint, pages 22 à 29, ou télécharger ici en PDF
CGI, pages 32 à 37, ou télécharger ici en PDF
Media Participations, pages 68 à 75, ou télécharger ici en PDF
MPO, pages 76 à 81, ou télécharger ici en PDF
Key Graphic, pages 84 à 91. ou télécharger ici en PDF

L’accès à la totalité des magazines de DALIM SOFTWARE, pour lesquels j’ai dû réaliser une trentaine d’interviews.

En savoir plus sur la plateforme ES de DALIM.

Tags: , , ,

Proposez un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire)